Brisons le tabou

Campagne #ParlonsToilettes

Campagne #ParlonsToilettes

La campagne #ParlonsToilettes, lancée initialement en 2014, à l’occasion de la Journée Mondiale des Toilettes, a pour objectif de rappeler les enjeux sur ce sujet méconnu, d’interpeller le grand public, mais aussi le gouvernement français afin qu’il passe à l’action au niveau national et international.

    On en parle ?

    Pour la plupart d’entre nous, se rendre aux toilettes et tirer la chasse d’eau est un geste naturel, une évidence.

    Et pourtant…  En 2018, plus de 4,5 milliards de personnes ne disposent pas de services d’assainissement gérés en toute sécurité (OMS/UNICEF 2017) ! Près d’un milliard d’entre elles sont contraintes de déféquer en plein air, dans les champs, dans les buissons, dans les cours d’eau. 1,8 milliard de personnes consomment une eau contaminée par des excréments.

    Alors que les Etats se sont engagés en 2000, à travers les Objectifs du Millénaire pour le Développement, à réduire de moitié la proportion de la population mondiale qui n’a pas accès à des toilettes décentes d’ici à 2015, cet objectif est bien loin d’être atteint. Pourtant, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement a été reconnu comme un droit de l’Homme par les Nations Unies en 2010. Et l’absence de toilettes a des conséquences graves : 2 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour du fait de maladies diarrhéiques, liées à ce manque d’infrastructures. Les impacts sur la nutrition, l’éducation, l’environnement, l’économie sont aussi frappants. Mais la réalité est là : malgré des besoins considérables, la question des toilettes reste un sujet tabou. Les politiques n’en font pas une priorité et les financements manquent.

    La Journée Mondiale des Toilettes a pour objectif de briser ce tabou et de sensibiliser le grand public et les acteurs concernés afin de prendre des mesures concrètes pour garantir un accès pour tous à l’assainissement d’ici à 2030.

    Tout le monde a le droit à des toilettes. Agissons pour faire respecter ce droit !

    Une campagne pour briser le tabou

    • Une première édition lancée en 2014, pour la Journée Mondiale des Toilettes a été lancée par la Coalition Eau et le Secours Islamique France au travers d’une exposition spéciale installée devant Beaubourg, à Paris : une cabine de toilettes aux parois transparentes. Les passants, d’abord curieux et amusés ont été très réceptifs au message de la campagne « 1/3 de l’humanité n’a pas de toilettes ». Souvent surpris ils étaient attentifs aux chiffres et explications données par les bénévoles et les plaquettes. En ligne le #ParlonsToilettes a touché 1,5 millions de personnes. Pour la première fois les médias français ont osé en parler largement pour la Journée Mondiale des Toilettes 2014. La campagne « Parlons Toilettes » a été citée par une plus de 70 médias différents dont le Figaro, le Parisien, Le Huffington Post… .

    • Une deuxième édition pour la Journée Mondiale de l’eau 2015: la campagne #ParlonsToilettes est allée à la rencontre des citoyens. L’exposition « Les Toilettes une question de dignité » a permis aux passants et personnes intéressées d’adresser des messages aux décideurs politiques français et de les interpeller pour qu’ils agissent en faveur d’une amélioration de l’accès à l’assainisse
      ment. Plus d’informations sur cette édition ici

    • Une nouvelle mobilisation pour la Journée Mondiale des Toilettes de 2017: la Coalition Eau, Action contre la Faim et le Secours Islamique France se sont à nouveau mobilisés pour faire progresser la cause de l’assainissement, en lançant une campagne d’affichage en partenariat avec Next One, spécialiste de la publicité dans les toilettes en France. 4 visuels – 4 messages affichés dans les toilettes des lieux publics à Paris, Lyon, Rouen et Nantes du 16 au 30 novembre 2017, avec l’objectif de sensibiliser le grand public et d’interpeller le gouvernement français sur une problématique bien réelle et dramatique : un tiers de l’humanité n’a pas accès à un assainissement de base.

    PARLONS TOILETTES EN UNE MINUTE

    informez-vous

      News on this topic