Solidarités International

The organisation

Présente depuis 1980 sur le ter­rain des crises humanitaires les plus sévères (Afghanistan, Rwanda, Indonésie, RDC, Corne de l’Afrique, Sahel, Philippines, Népal…), l’association d’aide humanitaire SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est engagée dans une vingtaine de pays à travers le monde sur le terrain des conflits, des catastrophes naturelles et des épidémies.

Notre mission est de secourir le plus rapidement et le plus efficacement les personnes dont la vie est menacée, en couvrant leurs besoins vitaux : boire, manger, s’abriter.

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL a fait de la lutte contre les maladies liées à l’eau son combat majeur. Un choix motivé par un triple constat : celui de l’enjeu vital de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement (EHA) dans les situations de crise, celui de la mor­talité dramatique induite par les maladies hydriques, celui enfin lié au fait que per­sonne ne s’exprimait il y a encore 10 ans sur l’urgence de lutter contre cette cause majeure de mortalité.

Aujourd’hui, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL est reconnue comme un acteur majeur dans le domaine de l’accès à l’eau, à l’hy­giène et à l’assainissement. Dans l’action et sur le terrain humanitaire bien sûr, où nous apportons, en main propre, une aide digne et vitale à plus de 5 millions de personnes chaque année. Mais aussi en direction des institutions internationales, tant nous nous sommes fait un devoir d’influencer les politiques publiques afin que les décisions appropriées contre le fléau de l’eau insa­lubre soient prises au plus haut niveau : en France, en Europe et aux Nations unies.

Water and sanitation activities

Les projets Eau et assainissement de SOLIDARITÉS INTERNATIONAL se déclinent en 3 étapes :

1 – Réduire les risques sanitaires en couvrant les besoins vitaux des populations dont la vie est menacée

SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met en place des interventions visant à limiter la propagation des maladies d’origine hydrique. Suite à une catastrophe naturelle ou à un déplacement de population, le manque d’eau potable et les conditions sanitaires précaires, parfois aggravées par la surpopulation, génèrent des risques importants pour la santé et pour la survie des populations. Afin de réduire au maximum ce risque et de répondre à d’éventuelles flambées épidémiques, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL met en place des programmes d’approvisionnement en eau potable, d’assainissement de l’environnement (gestion des excrétas, des déchets et lutte contre les vecteurs) et sensibilise les populations sur l’importance d’appliquer les règles d’hygiène adaptées à un contexte d’urgence.

2 – Augmenter la capacité de résilience des populations défavorisées vis-à-vis des risques sanitaires

Après un choc, les populations affectées peinent parfois à recouvrer leur niveau d’accès aux services vitaux sans une assistance extérieure. Une aide à la construction ou à la réhabilitation des infrastructures de base peut être apportée par SOLIDARITÉS INTERNATIONAL de façon ponctuelle si les causes sont uniquement conjoncturelles. Cependant, les vulnérabilités des communautés sont bien souvent accrues par des facteurs structurels. Parallèlement aux activités d’accès à l’eau (puits, forages, captages et protections des sources, réseaux d’adduction d’eau potable) et à l’assainissement de base, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL travaille avec les communautés au renforcement de leurs capacités à gérer la ressource en eau et les infrastructures. Ces actions peuvent parfois être entreprises à travers un support aux autorités nationales ou locales.

3 – Améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres

L’accès aux services de base que sont l’eau et l’assainissement est essentiel au respect de la dignité humaine et contribue à améliorer les conditions de vie des populations affectées. Il favorise l’accès à l’éducation et le développement de moyens d’existence via des activités agricoles et industrielles informelles de petite échelle. En zone rurale, SOLIDARITÉS INTERNATIONAL s’attache à protéger la ressource en eau et à atténuer les disparités vis-à-vis des villes. En zone urbaine, nous développons les infrastructures afin de répondre à la croissance démographique des quartiers les plus défavorisés. 

Quelques exemples (non exhaustif) :

  • Distribution d’eau potable dans les camps de personnes déplacées du Rakhine en Birmanie
  • Réhabilitation des réseaux d’adduction d’eau potable de Kalémie en République Démocratique du Congo.
  • Réhabilitation de captage de source, sensibilisation à l’hygiène, lutte contre le choléra en Haïti
  • Construction d’une station de rétrofiltration lente sur sable et réhabilitation du réseau d’adduction pour alimenter en eau potable la ville de Béni en République Démocratique du Congo
  • Distribution d’eau potable par camion dans les camps de déplacés du Soudan du Sud à Juba et Malakal

Contact

Bansaga SAGA, Référent Technique Eau, Hygiène et Assainissement
89, rue de Paris
92110 Clichy-la-Garenne
Tél.: + 33 (0)1 76 21 86 00
bsaga@solidarites.org

More information

Go on website www.solidarites.org