25 June 2019

Parlement européen

Un mandat décisif pour les gens et la planète

Un mandat décisif pour les gens et la planète

Un article de Sophie Aujean à retrouver sur End Water Poverty.

Les élections européennes qui se sont déroulées du 23 au 26 mai ont probablement été les plus cruciales depuis 1979, la première fois que les membres du Parlement européen (MPE) ont été élus directement. Les taux de participation élevés ont montré que les citoyens de l’UE étaient tout à fait conscients de leur responsabilité.

Pourquoi ce mandat de cinq ans est-il si décisif ?

Il ne reste plus que onze ans pour atteindre les objectifs pour le développement durable. Afin de jouer un rôle clé dans la réalisation de l’Agenda 2030, l’UE doit faire preuve de leadership, adopter des stratégies globales et prendre des mesures audacieuses dès maintenant. Si ce n’est pas le cas, en 2024, lorsque les député.e.s européen.ne.s chercheront potentiellement à prolonger leur mandat pour un autre mandat, il sera trop tard pour prendre des engagements sur les objectifs du développement durable (ODD). L’UE doit saisir son unique chance de montrer qu’elle peut faire la différence.

C’est pourquoi nous avons lancé notre campagne StandUp4Water

Notre campagne, menée au cours des deux derniers mois, a été un effort collectif mis en œuvre par plusieurs organisations et réseaux de la société civile à travers l’UE. Nous avons demandé aux candidats et candidates de s’engager pour faire de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (EAH) une priorité politique de l’UE, pour soutenir les investissements dans le secteur de l’EAH et relier l’EAH aux autres ODD, telles que ceux qui se concentrent sur la santé, l’éducation, l’égalité des sexes ou le climat. 207 candidats ont signé notre engagement et plus de 40 parmi eux ont été élus. 12 candidat.e.s français.e.s ont été élu.e.s, dont deux têtes de liste : Manon Aubry et Yannick Jadot.

Nous sommes très reconnaissants envers tous les candidats et toutes les candidates qui se sont engagé.e.s à devenir des champion.ne.s de l’EAH et nous nous réjouissons de travailler avec eux et elles au cours des cinq prochaines années pour faire en sorte que l’UE et ses États membres rehaussent encore la visibilité de l’EAH.

Mais ces 40 députés ne devraient pas être les seul.e.s à être tenus pour responsables. Le Parlement européen dans son ensemble a une énorme responsabilité à pousser l’Union Européenne à faire les bons choix et à prendre les bonnes décisions au cours des cinq prochaines années. Nous devons maintenant utiliser ce noyau dur de député.e.s européen.ne.s comme des défenseurs et défenseuses de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène qui peuvent nous aider à influencer les autres pour qu’ils suivent leur exemple.

Quelles sont les opportunités qui s’offrent aux eurodéputé.e.s pour devenir des champions de l’EAH ?

Tout d’abord, les député.e.s examineront l’aptitude des candidat.e.s au poste de commissaire lors d’auditions qui auront lieu début octobre. Ils et elles devraient profiter de ces auditions pour tester l’engagement des candidat.e.s vis à vis de l’Agenda 2030…

Deuxièmement, la législation et les politiques de l’UE dans le domaine de l’eau sont actuellement en cours d’évaluation et de révision, il est donc essentiel que les député.e.s européen.ne.s nouvellement élus veillent à ce que les normes soient maintenues et que les dispositions adoptées soient conformes à l’Agenda 2030.

Troisièmement, l’UE négocie actuellement son budget communautaire (“cadre financier pluriannuel”) pour les sept prochaines années, y compris le nouvel instrument unique d’action extérieure. Le précédent Parlement européen a renforcé les liens de son cadre financier avec les droits humains et l’Agenda 2030 et augmenté les ressources allouées au climat et à l’environnement ainsi qu’au développement humain et à l’inclusion sociale. En outre, ils ont reconnu l’importance de l’EAH pour atteindre d’autres objectifs du Millénaire pour le développement. J’appelle tous les député.e.s européen.ne.s nouvellement élu.e.s à défendre la ligne adoptée par leurs prédécesseur.se.s et à veiller à ce que le budget de l’UE serve les intérêts des citoyen.ne.s et de la planète.

Nous nous adressons donc directement aux député.e.s européen.ne.s nouvellement élu.e.s : il s’agit de votre programme pour les mois à venir. C’est cette institution, et donc vous, qui déterminerez si l’UE aura les moyens d’accomplir sa mission pour les cinq prochaines années : ouvrir la voie vers un développement socialement et écologiquement durable.

Pour conclure, amplifions les propos de Jagoda Munić, Directeur des Amis de la Terre Europe :

La bonne nouvelle, c’est que si vous réussissez, vous pouvez redonner un sens au projet européen, démontrer au monde que la coopération transfrontalière et la solidarité fonctionnent et changer pour le mieux la vie des gens et l’avenir de notre planète.”

  • Plus d’informations sur la campagne StandUp4Water ici

Download

More information