5 Octobre 2018

Sommet Climat

Le One Planet Summit de suivi des engagements, à New-York

Le One Planet Summit de suivi des engagements, à New-York

Le 26 septembre à New-York s’est tenu un sommet de suivi des engagements pris lors du One Planet Summit, sommet international sur le climat qui avait eu lieu à Paris, en décembre 2017. L’objectif affiché était de convoquer de nouveaux financements publics et privés pour l’adaptation et la transition énergétique, au détriment des énergies fossiles. A cette occasion, 12 mesures internationales pour la protection du climat avaient été prises.

Le suivi des engagements initiaux

Ce suivi des initiatives comprend un état des lieux, des indicateurs de suivi et les prochaines étapes à venir pour chacun des 12 engagements pris pour rehausser l’action climatique au niveau mondial.

  • Retrouvez les 12 engagements faits lors du One Planet Summit de décembre 2017 ici

Rappelons qu’un engagement sur l’eau et le climat avait été pris au travers d’une Déclaration pour le lancement de l’initiative de la plateforme d’incubation de l’Alliance Mondiale pour l’Eau et le Climat « 100 projets pour l’eau et le climat en Afrique » avec pour objectif de faire naitre et de financer 100 projets en Afrique sur les cinq prochaines années, dans les domaines de l’eau et du changement climatique, avec une dotation de 20 millions d’euros. Cette déclaration avait été signée par deux banques de développement, 5 alliances représentant plus de 450 signataires issus de 94 pays et 47 entreprises qui considèrent que l’eau est l’une des premières victimes du changement climatique et s’engagent à catalyser l’émergence de nouveaux projets en Afrique, à soutenir ce processus d’incubation en fournissant des ressources humaines et/ou financières, et à contribuer en investissant et produisant différemment, afin d’anticiper ou d’atténuer les impacts du changement climatique en Afrique.

Cette plateforme doit permettre la mise en relation acteurs de terrain et bailleurs avec pour objectif de faire naitre 100 projets dans les 5 prochaines années. Cependant, les financements disponibles et nécessaires restent relativement faibles comparativement aux enjeux et aux besoins pour garantir l’incubation et le lancement de ces 100 projets Eau et Climat.

Dans le cadre du suivi réalisé à New-York, plusieurs accomplissements pour l’engagement « 100 projets Eau et Climat pour l’Afrique » ont été présentés, notamment :

  • La participation à la Semaine Mondiale de l’Eau à Stockholm en août 2018
  • L’incubation de 5 projets en 2018-2019 par les agences françaises de l’eau
  • L’incubation de 7 programmes d’appui aux organisations de bassins transfrontaliers avec le soutien de l’AFD (pour une présentation au Fonds Vert pour le Climat)
  • L’incubation de l’Autorité du bassin du Niger avec l’appui de la Banque mondiale
  • L’incubation avec l’AFD du Système d’Information sur l’Eau Congo-Oubangui-Sangha (CICOS)

Les prochaines étapes prévues sont :

  • Une déclaration d’intention des agences françaises de l’eau avec des engagements pour l’incubation de projets
  • Des engagements ciblés des donateurs et bailleurs de fonds
  • Un Rapport annuel mi-2018 sur l’avancement de l’incubation de projets eau et climat pour l’année 2018
  • Le 9ème Forum mondial de l’eau à Dakar en 2021

Retrouvez le document de suivi des engagements présenté lors de la plénière du 26 septembre à New York ici

Nouvelles annonces et suite du One Planet Summit pour 2019

Aucune nouvelle annonce ne concerne directement le secteur de l’eau, mais 30 mesures ont été présentées à New-York. Deux engagements sont à retenir du point de vue de l’adaptation et de la biodiversité :

  • La Banque interaméricaine de développement a mis en place un Fonds fiduciaire latino-américain pour la biodiversité, en coopération avec Blue Orange Capital et l’Agence française de développement.
  • L’Union européenne, la France et la Nouvelle Zélande ont lancé une Initiative conjointe pour la diversité biologique, le changement climatique et la résilience dans le Pacifique, dotée d’un budget initial de 20 millions d’euros.

Comme lors du One Planet Summit de décembre 2017 à Paris, plusieurs annonces sont énoncées comme des nouveautés mais sont en réalité des présentations d’actions préexistantes et ne sont pas nécessairement suivies des financements annoncés (c’est le cas notamment de la plateforme d’incubation « 100 projets pour l’eau et le climat en Afrique » qui est une initiative de l’Alliance Mondiale pour l’Eau et le Climat et qui peine à trouver des contributeurs, malgré les annonces fortes faites lors du One Planet Summit de Paris).

Deux autres moments de suivi du One Planet Summit sont désormais annoncés et prévus pour 2019 : l’un au Kenya, en mars 2019 et l’autre lors du sommet des chefs d’Etats du G7, qui devrait avoir lieu en aout 2019.

  • La vidéo du replay de l’évènement ici
  • Les nouvelles annonces faites lors du One Planet Summit 2018 à New-York ici

 

 

Pour en savoir plus